Lolita, 25 ans, apprend qu'elle va avoir un petit-frère... Horreur et désespoir ! Un recueil d'humeurs nostalgiques et régressives liées à ce bouleversement familial intime. Une démarche psychanalytique intéressante et amusante...

(résumé emprunté je ne sais plus où... Désolée !)

 marshmalone_mos

En décembre 2005, Lolita est à Montréal, lorsqu’elle reçoit une nouvelle stupéfiante par téléphone de la part de son père : elle va avoir un petit-frère. 25 ans, c’est beaucoup trop tard pour devenir demi-sœur ! Elle lui passe un savon sévère, le moralisant sur les conséquences d’être un vieux père. Puis celui-ci lui dit d’emblée que le bébé s’appellera Malone… et pourquoi pas Marshmalone, tant qu’il y est ? Lolita raccroche énervée et se retrouve complètement perturbée, balançant entre grosse déprime et tendresse. Première bonne résolution pour faire passer la pilule : elle décide qu’elle le traumatisera. De retour en France, elle en cause à ses amies qui ne cernent pas trop et minimisent la nature de son traumatisme psychologique. Et puis un jour, enfin, elle finit par rencontrer Malone, qui se trouve être... un bébé évidemment tout trognon. Certes, les premiers temps, un bébé, ça n’est pas trop rigolo : ça ne tient même pas assis tout seul. En août 2007, Malone sait désormais marcher et Lolita entame sérieusement son éducation. Il faut notamment apprendre à balbutier les premiers mots, et notamment ne pas prononcer son prénom de la même manière qu’on dénomme un hippopotame…

*

Juste un énooorme coup de cœur !

C'est très drôle, c'est tendre, c'est joli.... La dame Lolita, en plus d'être vraiment jolie, affirme vraiment sa patte... Une fille que j'aimerai bien rencontrer dans la vraie vie en fait... surtout depuis que je parcours son blog trooop drôle !

lolita


Et pour les parisiennes chanceuses que-je-suis-super-jalouse :

MARSHMALONE_PARISLolita